TODARO José

TODARO José


Au début de l'année 1972, il fallait un engagement total, une impulsion aussi flamboyante que celle de José TODARO pour réaliser un double exploit : sauver le Châtelet tout en se propulsant au rang des artistes lyriques de renom international. Une prouesse que seul pouvait accomplir un artiste dont la virtuosité épouse une réelle conception esthétique et la passion de l'art.

Récompensé très jeune aux plus prestigieux concours internationaux, il acquiert un répertoire classique, LA BOHEME, RIGOLETTO, TOSCA, LA TRAVIATA, LE PRINCE IGOR, MANON, CARMEN, et travaille avec les plus grands chefs : EREDE, GARDELLI, SANTI, OZAWA, KARAJAN.

Mais en ce début des années 70, la France pleure un autre ténor, Luis Mariano, et l'opérette se cherche un prince. C'est en l'écoutant dans LA BOHEME que Francis LOPEZ choisit José TODARO, lui écrit une nouvelle opérette sur mesure, 'GIPSY', qui restera trois saisons consécutives à l'affiche du Châtelet. L'opérette Française justifie avant tout cette performance unique dans son histoire par le nouveau souffle et l'enthousiasme impulsé par sa vedette.

Auréolé du succès de GIPSY, José TODARO ajoute à sa notoriété une popularité qui ne se démentira plus. LOPEZ récidive ensuite avec une autre création, VOLGA, avant que le nouveau prince de lumière ne quitte le Châtelet pour devenir le ténor de l'Opéra National de Paris en 1979.

Les enregistrements se succèdent chez DECCA et CBS. Chaines de télévision, chroniqueurs et critiques sont unanimes : José TODARO est devenu un grand parmi les plus grands.


'Seul l'amour de son art et la pulsion du coeur engendrent une intime proximité avec le public et permettent à un chanteur de donner le meilleur de lui-même'
José TODARO