BASTIDE Chantal

BASTIDE Chantal


Chantal Bastide

Soprano dramatique colorature

 

Née à Vauvert dans Gard, Chantal Bastide étudie le chant à Nïmes et à Aix-en-Provence, avant de “monter“ à Paris, où elle entre au Conservatoire Supérieur de Musique. Elle obtient un premier prix d'art lyrique avec vote spécial du Jury, décerné à l'unanimité du jury pour son interprétation de la scène “de la folie“ de “Lucia di Lammermoor“ de Donizetti.
Elle débute aussitôt au Théâtre du Capitole de Toulouse et au Théâtre d'Angers où elle chante ‘Les Pêcheurs de Perles“ de Gerges Bizet et “Le Barbier de Séville“ de Rossini.
Ensuite, elle remporte la Médaille d'Or au Festival International des Jeunes Solistes de Bordeaux.
A Limoges, elle interprète “La Fille du Régiment“ de Donizetti ce qui lui vaut d'être engagée par le Théâtre Liceo de Barcelone.
L'illustre théâtre catalan n'avait pas affiché “Lakmé“ depuis les prestations mémorables de Mado Robin en 1949. Et c'est à Chantal Bastide que le Directeur du Liceo de Barcelone demande de reprendre le rôle ! Elle y fait sensation et son interprétation est unanimement saluée par la presse comme par le public.
Au Liceo, Chantal Bastide a également chanté le rôle d'Olympia des “Contes d'Hoffmann“ d'Offenbach. Elle a abordé “Thaïs“ de Massenet (Théâtre de Metz en 1986). La même année, elle est également remarquée à Rennes dans “La Traviata“ de Verdi, rôle qu'elle a repris en 1987 au Théâtre Antique de Taormina, puis “Lucia di Lammermoor“ dans toute l'Italie. Ainsi qu'Olympia et Gilda.
En 1999/2000, elle interprète pour la première fois le grand rôle de “Tosca“ de Puccini, en France, ainsi que celui de “Norma“ de Bellini en Allemagne, rôle qu'elle reprendra en 2001/2002, 2005 et 2006.
L'année 2001 voit ses débuts dans “Le Trouvère“ de Verdi, rôle de Léonora. En 2006, “Nabucco“ et prévision pour 2007 : “Aïda“.
Sa voix de soprano s'étendant sur trois octaves du la bémol grave au contre-la bémol et une technique éprouvée permettent à Chantal Bastide d'aborder avec succès les grands rôles du répertoire. Ainsi, en dehors des œuvres déjà citées, elle excelle dans le rôle de Gilda du “Rigoletto“ de Verdi ou dans les trois rôles des “Contes d'Hoffmann“ d'Offenbach.
Chantal Bastide s'attache aussi à promouvoir le repertoire français, en chantant notamment “Mireille“, “Manon“, “Faust“, “Thaïs“, “Pécheurs de Perles“ (Opéra du Caire).

 

extrait du site de l'artiste.